mardi, 21 février 2017

Leuze-en-Hainaut : Conseil communal le 21 février 2017

La séance du Conseil communal vient de se terminer. Pour mémoire : l'ordre du jour.

Le point 5 a soulevé quelques échanges afin de s'assurer que le cadre semblait correct pour servir au mieux la population.

Au point 7, personne ne comprend pourquoi des dossiers préparés lors de l'ancienne mandature, en 2010, aient eu besoin de 7 années pour avancer quelque peu.  Cela coinçait où ?  Au Collège ?  En tout cas, le Collège n'avait rien fait pour que cela avance dans les cimetières.  Il a fallut de nombreuses interpellations en Conseil et dans la presse. Triste !  Est-ce cela le changement ?

Au point 11 sur le quartier nouveau.  Des âneries agronomiques ont du être corrigées en séance.  Heureusement que les Conseillers relisent ! Les membres du Collèges, payés pour cela, n'y ont vu que du feu.  Il était prétendu dans la proposition de délibération que les sols agricoles étaient morts et les rendement d'avenir hypothéqués.  Si c'était le cas, d'où viendraient les surplus de 40% en UE ?  Enfin, c'est corrigé, c'est l'essentiel.

Dans les divers : deux questions du groupe PS :

1. Quelle est l'explication de la non attribution d'agents du projet Wallonie plus propre ?

Voir lien avec les communes et villes retenues.

Réponse : heu, ... non, nous n'avons rien demandé ! Surréaliste.  Cela signifierait que Leuze-en-Hainaut est tellement propre qu'il ne faut pas demander de moyen proposés gratuitement par la Région.  Notre majorité travaille pour quelle commune ?  Les communes voisines qui en profitent largement ?  Est-ce cela aussi le changement promis ?  "Oyez-oyez, Leuzois ! La ville est tellement propre qu'il ne faut pas engager des travailleurs pris en charges par la Région ! De plus, l'emploi va si bien chez nous qu'il ne faut pas engager de travailleur en plus !"  Est-ce cela que la majorité veut nous dire ?  En tout cas, c'est ce que nous constatons.  Ahurissant !

2. Gros problème des poids lourds qui s’engouffrent dans le semi-piétionnier de la Grand'Rue. 

Et puis il y a eut le huis-clos, qui comme son nom l'indique, est à huis-clos.

21:52 Écrit par Christian Ducattillon dans Opinion, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | |

samedi, 18 février 2017

Rencontre avec une graphologue

La graphologie est une science ancienne mais avec peu de professionnels en activité.  AntenneCentre a rencontré une graphologue qui nous explique certains aspects de ce métier.

Lien vers le reportage

 

Capture.JPG

09:31 Écrit par Christian Ducattillon dans Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Tournée minérale

A côté de l'aspect sympathique de la démarche d'un mois sans alcool, certains d'entre nous souffrent d'une assuétude à l'alcool.  De plus, nous savons que l'alcool peut provoquer certains cancers.

La tournée minérale est une occasion qu'a saisie CanalC pour nous porter le témoignage courageux d'un ancien alcoolique et de récolter l'avis de spécialistes de l'accompagnement.

Lien vers le reportage avec un ancien alcoolique

 

Lien vers l'unité d'alcoologie d'un hôpital

 

Capture.JPG

09:31 Écrit par Christian Ducattillon dans Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Leuze-en-Hainaut : Conseil communal le 21 février 2017

Nous pouvons consulter l'ordre du jour de la prochaine séance du Conseil communal de Leuze-en-Hainaut :

Voir lien

09:30 Écrit par Christian Ducattillon dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

mardi, 14 février 2017

Buvez-vous trop de café ?

Buvez-vous beaucoup de café ?

Grenzecho nous propose une petite réflexion à ce sujet.

Lien vers l'article

Capture.JPG

 

01:24 Écrit par Christian Ducattillon dans Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

lundi, 13 février 2017

Dans le doute, abstiens-toi

Il est des moments dans la vie où les décisions sont difficiles à prendre.  Cela nous arrive à tous.  Même si la vie nous a forcé à trancher, nous à forgé à décider.

C'est probablement les décisions liées à l'humain qui sont parmi les plus difficiles à prendre.

“La personne la plus hésitante à faire une promesse est celle qui la respectera avec le plus de foi.” Écrivait Jean-Jacques Rousseau. C’est bien beau, mais pour celui ou pour celle qui attend une décision d’un ou d’une autre, cela lui fait de belles jambes.

Cogito, ergo sum disait René Descartes, je pense, donc je suis. Mais en réalité, il disait aussi que seule sa propre existence est certaine. Dans le Discours de la méthode, il sépare l’action de la science. L’action est du domaine de la vie pratique et la décision est une obligation au sens du probable, du vraisemblable. Alors que la science exige le doute dans la recherche de la vérité.

Marcel Larche disait “Le doute n'est que la première phase de l'abstention et du désespoir.” Dans la vie pratique, on ne peut que lui donner raison. Bien que Friedrich Nietzsche disait “Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou.” C’est une question de contexte.

Parce que c’est une nécessité, Blaise Pascal résumait en disant “Peu de gens parlent du doute en doutant. ”

“Dans le doute abstiens-toi.” disait Pythagore. Et ce serait ma conclusion. Parce que  “Un remords vaut mieux qu'une hésitation qui se prolonge.” comme l’écrivait Henry de Montherlant dans La reine morte.

 

Le_Penseur_in_the_Jardin_du_Musée_Rodin,_Paris_March_2014.jpg

 

source de l'image : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Penseur

04:40 Écrit par Christian Ducattillon dans Opinion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

dimanche, 12 février 2017

Des métiers en pénurie sur le marché de l'emploi

Pour les travailleurs à la recherche d'un emploi, c'est parfois la galère.  Pourtant, il existe des secteurs en manque de bras.  Selon les affinités de chacun, des perspectives peuvent se présenter de manière très intéressante. Se ré-orienter est maintenant tout à fait banal dans une carrière.

CanalC s'est penché sur la question.

 

08:55 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

mercredi, 08 février 2017

Chanson douce (Leila Slimani)

Louise est engagée comme nounou dans une jeune famille avec deux enfants.  Elle est épatante.  Rapidement, elle s'occupe de tout dans la maison, la cuisine, la propreté, le rangement, et bien sûr les enfants.

Mais Louise a aussi un passé, une propre vie, ses propres tracas.  Et tout n'est pas simple pour elle, même si elle met du cœur pour n'en rien laisser paraître.

Et puis, s'occuper de tout devient beaucoup, devient limite, devient trop.

Le roman nous emmène dans ce parcours avec beaucoup d'efficacité.  Le style vif et moderne nous fait avaler le tout jusqu'au drame qui est attendu, hélas.

Très beau roman.

Capture.JPG

23:02 Écrit par Christian Ducattillon dans Culture, J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

mardi, 31 janvier 2017

Ethique et déontologie

Il est beaucoup question d'éthique et de déontologie depuis quelques dizaines de jours, en Belgique.  Les échos dans la presse augmentent leur importance.  Mais que pouvons-nous y faire en tant que simple citoyen ou de simple conseiller communal ?

Peu et beaucoup à la fois.  Peu parce que seul il est bien difficile de refaire le monde ou de faire bouger des montagnes.  Beaucoup parce que nous pouvons agir, même modérément, à notre niveau.

Par exemple, sur notre Ville de Leuze-en-Hainaut, nous pouvons nous assurer que les mandataires et les agents communaux agissent dans l'intérêt de la population et avec la réserve requise.

Plusieurs outils sont à notre disposition, pour être mieux informés et pour agir.  En voici quelques-uns :

Un exemple de code d'éthique, sur le site de l'Union des villes et communes de Wallonie. Par exemple, les articles 32 et suivants précisent ce qui est attendu des agents communaux.  Charleroi dut faire un effort à ce niveau, avec fruit, puisque le code est maintenant cité sur le site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie.

Le portail du personnel au Fédéral est clair également

Et puis, il y a la volonté de chacun de respecter les citoyens et de respecter l'exercice de sa fonction. 

Enfin et surtout, le pouvoir communal qui tolère les dérives est complice de celles-ci.  Veillons tous pour éviter que la tentation ne soit trop forte.  Nous pouvons avoir des avis et opinions différents, c'est une richesse pour la démocratie.  Mais le respect de chacun  et de la chose commune doivent primer.

Capture.JPG

 

 

18:21 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |

mardi, 24 janvier 2017

Leuze-en-Hainaut : Conseil communal le 24 janvier 2017

La séance du Conseil communal vient de se terminer avec l'ordre du jour suivant.

Ordre du jour

La séance a débuté par un hommage du Conseil à trois citoyens dont le comportement est remarquable ou exemplaire.

NoTélé s'en fait déjà l'écho : voir lien.

 

Les points à l'ordre du jour ont suscité peu de questions.  Mais le point sur la mobilité à Chapelle-à-Oie me permet de rebondir sur une demande ancienne qui est le rétablissement de la limitation à 15t sauf circulation locale.  Ouf, cette fois-ci cette demande est approuvée !  A suivre de près.

Puis vinrent les questions diverses, nombreuses :

J'ai demandé à M.le Bourgmestre ou en était les contacts et le suivi promis avec l'asbl crée pour la formation des pompiers.  Une partie de réponse, un peu sibylline, a été fournie en séance publique, la suite, en séance à huis clos.

La séance des vœux de la ville s'est terminée aux petites heures le lendemain matin.  Est il nécessaire de prolonger de telles séances aussi tard ?  Réponse évasive, ...

L'usine de méthanisation doit faire l'objet d'une nouvelle demande de permis.  Où en est le dossier ? Selon M. le Bourgmestre, et selon les informations dont il dit disposer, la nouvelle demande serait pour environ la fin du second trimestre de l'année.  A suivre.

Les panneaux de signalisation de priorité à la rue de Huissignies sont en sens contraire à la logique depuis plusieurs mois.  Quand sera-ce corrigé ?  Le dossier serrait en cours au Service Technique.  Quid ?

Monsieur Abraham interpelle le Collège sur la suite donnée au remplacement des tambours de la Clique des Pompiers de Leuze-en-hainaut.  Réponse : voir la zone de secours.  Interpellant !  En effet, La Clique est avant tout un mouvement musical et devrait être traité comme tel.  Elle est aussi un des étendards de notre Ville lors de ses déplacements !  La réponse du Bourgmestre semble alors se corriger quelque peu.  A suivre de près.

Monsieur Deplus interpelle sa majorité à propos de deux dossiers de Grandmetz, l'un à propos d'une maison dont des autorités publiques seraient propriétaires et qui seraient en manque évident d'entretien, l'autre à propos de la circulation intempestive de camions sur l'axe Grandmetz- les deux "Chapelle". 

21:44 Écrit par Christian Ducattillon dans Opinion, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

lundi, 23 janvier 2017

Leuze-en-Hainaut : Conseil communal le 24 janvier 2017

Le Conseil communal se réunira le mardi 24 janvier 2017 à 19h30 avec l'ordre du jour suivant :

Ordre du jour

19:56 Écrit par Christian Ducattillon dans Information, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

jeudi, 12 janvier 2017

Expo d'oeuvres de Péji

L'artiste Péji est disparu il y a 6 ans.  Mais des amis se sont réunis pour présenter une exposition très intéressante à la Maison de la laïcité de Charleroi.

En savoir + via TéléSambre

Capture.JPG

18:07 Écrit par Christian Ducattillon dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

mercredi, 11 janvier 2017

Compatibilité de l'essence 95 E10 avec ma voiture ?

La plupart des véhicules à moteur fonctionnant à l'essence 95 sont adaptés pour recevoir l'essence 95 E 10 distribuée dorénavant en Belgique.

Pour en avoir le coeur net, vous pouvez vérifier via ce module ci-dessous.

Lien vers le module

 

Capture.JPG

17:47 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

lundi, 09 janvier 2017

Le lundi parjuré ou le lundi perdu

Le lundi 9 janvier, il vaut mieux ne pas être un lapin !

Dans le Tournaisis, le lundi qui suit le 6 janvier (épiphanie), une tradition multiséculaire a évolué pour devenir une fête.  Il y a une entrée avec une petite saucisse, et puis on mange du lapin selon une recette aux pruneaux accompagnée d'une salade tournaisienne.  Au début du repas, on tire les billets des rois.  Le gagnant est le roi et chaque convive est invité à boire chaque fois que le roi boit.

Une très belle chanson d'Achille Viehard évoque ce moment festif.

La tradition du lundi perdu ... se perd dans la nuit des temps.  Dans la Wallonie picarde, on a l'habitude de fêter cela.

Ce lundi est aussi appelé Lundi Parjuré.  De brillants historiens ont pu étayer les origines probables de ces mots.  Le site de la ville de Tournai est explicite à ce sujet.

Depuis un demi-siècle, la fête familiale tend à devenir une fête de groupe, de société.  On y mange un bon repas au cours duquel on retrouve une salade aux nombreux ingrédients et le plus souvent le lapin.

Une galette des rois permet de désigner le Roi et la Reine du jour, alors qu’à l’origine, c’était un tirage au sort à l’aide de carte qui décidait.

Chanson L'lundi parjuré. Paroles.

Chanson L'lapin du lundi perdu.  Paroles.

 

Capture.JPG

 

00:02 Écrit par Christian Ducattillon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

samedi, 07 janvier 2017

Une maison bien rangée, c'est du temps de gagné

NoTélé pense à nous, ceux qui ont bien du mal à ranger correctement leur maison. Elle u consacre un court reportage sur une "home organiser".

Voir le lien bien utile

TVLux avait consacré une émission comparable à l'organisation également, avec "Fée pas ci, fée pas ça !".

Voir le lien vers TVLux

17:00 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |

mardi, 03 janvier 2017

Le garçon (Marcus Malte)

J’ai apprécié le thème et le fond de ce roman.

Je n’ai pas aimé le choix des mots qui ne correspond pas du tout à mon vocabulaire : trop cru. Du moins pour certains trop longs passages.

C’est un bel ouvrage qui nous permet de revisiter l’histoire du premier tiers du XXème siècle. La pauvreté et le dénuement ne sont pas de vains mots pour une tranche importante de la population. Notre personnage, le garçon, n’a pratiquement rien. Au début de l’ouvrage il accompagne sa mère jusqu’à son dernier souffle. Il est pratiquement un enfant sauvage. Presque comme dans le mythe.

Et puis il y a la rencontre avec d’autres humains. Ou plutôt d’autres membres de l’espèce humaine. Nuance importante.

Et puis il y aura l’épouvantable traversée de la période de guerre, avec le sang et les viscères à nu.

Et puis la justice telle qu’elle était appliquée encore, avec le bagne.  C’est aussi en arrière plan les exploitations coloniales.

Ce roman, c’est aussi un regard sur le parcours de la société. A l’opposé des robes à crinolines ou de la coupe à la garçonne pour danser.

En refermant le livre, il nous reste le goût fort d’une analyse de la société.

 

 

Capture.JPG

00:03 Écrit par Christian Ducattillon dans Culture, J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

lundi, 02 janvier 2017

Petis secrets, grands mensonges (Liane Moriarty)

Ce roman est très intéressant à plusieurs niveaux.

Il est très plaisant à lire. L’humour permet à l’auteur’ et sa traductrice en Français, Béatrice Taupeau, de nous montrer les petits ou grands travers de notre espèce humaine.

Les chapitres sont courts, c’est très pratique pour lire le roman tout en s’occupant d’autre chose, la cuisson du repas par exemple.

Presque chaque chapitre se termine par des considérations personnelles de quelques uns des personnages. On se doute que les pensées ne sont pas tout à fait le reflet des propos tenus en groupe quelques instants plus tôt.

Nous sommes dans le milieu à la fois particulier et courant des parents d’écoliers. C’est-à-

dire que le lecteur du roman à un pied dans le milieu scolaire et l’autre dans la vie urbaine.

Mais surtout, la matière travaillée par l’auteur est bien plus grave que ce que le titre laisse deviné. Il est question de harcèlement, de violence familiale. Ces thèmes sont abordés avec beaucoup de finesse, et donc beaucoup d’efficacité.

A lire absolument.

 

Petits-secrets-grands-mensonges-de-Liane-Moriarty.jpg

14:07 Écrit par Christian Ducattillon dans Culture, J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

mercredi, 28 décembre 2016

Verglas sur une route communale, qui est responsable en cas d'accident ?

Depuis la nuit dernière, le verglas s'est généralisé en Wallonie picarde, les plaques les plus importantes sont situées comme d'habitude aux endroits les plus exposés.

Alors, une question est souvent posée, qui est responsable en cas d'accident ?

C'est une question de cas, mais le gestionnaire de la voirie a des responsabilités définies par la Loi.

la prévention permet d’éviter les accidents ou du moins d'en réduire les risques. Voici un partenariat public-privé au service des communes. Voir lien.

La responsabilité est collégiale, le site de la ville nous explique que le bourgmestre est responsable de la sécurité, l'échevin des travaux ayant la tutelle de ce service. Voir lien.

Les compétences de police de la circulation sont rappelées ici. Voir lien.

Un bulletin de l'Union des Villes et Communes de 2011 est dédié à cette question.  Voir lien.

Une note de l'Union des Villes et Communes de Wallonie est bien détaillée sur sur sujet, le verglas est traité en page 26 et suivantes. Voir lien.

Cela peut paraître un peu compliqué, mais a l'avantage de rappeler à chacun les missions qu'on attend d'eux.

Enfin, quand l'accident s'est produit, que faire ?  Lien.

 

 

 

 

19:16 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | |

lundi, 26 décembre 2016

L'espionne (Paulo Coelho)

C'est un roman. Il est largement inspiré de faits et de la vie de Mata Hari.

De sa jeunesse, du dramatique comportement du directeur scolaire, puis de son mariage et son vécu en Indonésie avec l'assassinant de son fils et le déchirement de la séparation de sa fille. Et bien sûr sa vie à Paris au début du 20ème Siècle.  Et puis la guerre le procès basé sur rien d'autre que la nécessité de ramener un certain ordre en pleine tourmente de la guerre.

L'auteur nous démontre avec élégance et efficacité qu'être libre, vivre autrement que les autres, peut se payer le prix fort.  Ce roman très humain est présenté pour permettre au lecteur d'extrapoler aisément à d'autres personnes, à d'autre jugements péremptoires et pourtant si imparfaits.

Le lecteur aura aussi l'envie d'aller plus loin et de relire une biographie de Mata Hari.  Le web en propose plusieurs,  dont entre autre : lien.

A lire absolument.

 

L-espionne.jpg

10:43 Écrit par Christian Ducattillon dans Culture, J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

samedi, 24 décembre 2016

Comment se garder des peverts narcissiques ?

J'ai la chance d'avoir été épargné par les méfaits des pervers narcissiques.  Mais de trop nombreuses personnes s'en plaignent.

N'y connaissant rien, ou presque, une petite visite sur la toile m'a fait arriver sur un site qui est dédié aux victimes de leurs agissements.

Voici ce lien.

Voici un autre lien tout aussi indispensable

Mieux vaut prévenir que guérir.

Mieux vaut tard que trop tard.

Capture.JPG

12:48 Écrit par Christian Ducattillon dans Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

jeudi, 22 décembre 2016

Des données pour s'informer sur des secteurs agricoles

Les agriculteurs souffrent depuis des années de cours de marchés particulièrement bas, avec toutes les conséquences sur leur santé, leur famille, leur gestion.

Les données économiques sont parfois bien difficile à rassembler pour se faire une opinion à ce sujet.

Le SPW nous propose des solutions avec des données actualisées chaque mois.  Cela intéresse la profession et ceux qui la soutiennent.

lien vers le site

Capture.JPG

19:17 Écrit par Christian Ducattillon dans Agronomie, Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

mercredi, 21 décembre 2016

Leuze-en-Hainaut : Conseil communal le 20 décembre 2016 : Leuzois, à vos poches !

La séance du Conseil communal de ce 20 décembre 2016 est terminée.  Pour mémoire, l'ordre du jour est le suivant : lien.

Le 1er point était l'installation de Mme Cathy Soudant en remplacement de M. Jean-Pol Renard, décédé.

Le point 7 était le rapport annuel.  Je félicite les services qui ont tenu compte de nos remarques émises lors des 3 années antérieures.

Pour les points du budget du CPAS, nous nous abstenons, en cohérence avec les représentants du PS à ce Conseil.

Pour le budget de la RCA, nous nous abstenons parce que le budget comprend trop de failles, malgré une meilleure présentation que l'année précédente.

_______________________________________

Pour le point 19, Le budget communal 2017, c'est pis !

Dans les recettes, nous constatons une augmentation de 40 % de l’Additionnel Impôt des personnes physiques, passant de 2 915 000 € à 4 088 000 €. Les chiffres sont là !

Egalement , le passage de 1425 € à 27 500 € pour les amendes administratives ! Le montant est multiplié par 29 !

Les Leuzois apprécieront !  "Leuzois, à vos poches !"

D’un autre côté, au niveau des coûts, nous constatons aucune augmentation du staff d’ouvriers pour l’entretien des espaces publics, alors que la ville applique le zéro phyto (démarche que nous approuvons). Et le tout sans formation adaptée du personnel ou presque, aussi bien pour les employés chargés de choisir les machines adaptées que pour les travailleurs de terrain. Pas étonnant que Leuze soit une ville mal entretenue.

Au contraire, nous constatons une diminution du poste personnel du poste Désinfection / nettoyage / immondices.

Rien n’est prévu pour améliorer l’entretien des espaces publics, des cimetières. « Il faudra compter sur les forces vives existantes « . Les Leuzois apprécieront, tout comme les travailleurs de la ville.

Pour les investissements (extraordinaire), une série de postes sont listés, essentiellement financés sur les réserves extraordinaires des années antérieures. Des dossiers mis en place lors de la mandature précédente comme le site Motte – Leuzarena ont fait l’objet d’importantes subsides régionaux.

Mais quid des nouveaux prélèvements ? Les bâtiments du culte ? Le matériel pour le zéro phyto ?, le mobilier pour la bibliothèque ou les écoles ? Les cimetières ? La signalisation ? Les bâtiments de la rue d’Ath ? Où sont les demandes de ces subsides ?

Après un avancement extrêmement lent, nous apprenons en séance que le dossier de l’école de Vieux-Leuze avançai subitement. Tant mieux. Il était temps !

La maison de village de Chapelle-à-Oie – Tourpes – Blicquy n’en est encore qu’à l’étude.

Le pavillon du Coron est fermé depuis début 2013, le début de cette mandature, et aucun travaux ne s’y fait pour le remettre à disposition du public. « Le dossier avance ».

Les investissements par emprunt propres ne peuvent dépasser 180 € par habitant et pas an. Si on n’a pas atteint ce montant les années antérieures, on peut cumuler sur 4 ans. A Leuze-en-Hainaut, on prévoit 407 € par habitant, c’est dire que ces seuils ont été loin d’être atteint lors des années antérieures.

_____________________________

Pour le point 20, le Collège vient maintenant avec toute une série de dossiers de désaffectation de sépultures avec un retard de 4 ans !  Oui, de 4 ans !  Incroyable. Plusieurs de sépultures pour lesquelles les avis et les informations avaient été apposées en 2010 et en 2011 dans trois de nos cimetières sont mise en approbation au Conseil ce 20 décembre 2016.  Alors que le Décret funérailles recommande d'attendre 2 époques de Toussaint environ pour que les amis et la famille éloignée puisse constater les affichages.  Dans tous les cimetières de l'entité, ce travail avait été fourni lors de la mandature précédente.  Je le sais d'autant mieux que j'étais l'échevin ayant cette attribution à l'époque.  Alors, sont les interpellations vives du Conseil de novembre ou la publication des faits dans la revue communale qui réveille le Collège ? C'est tout simplement ahurissant.

Point 32, le groupe PS, en logique avec la position prise en AG, s'oppose au projet d'usine à gaz méthane d'IDETA à Leuze. En conséquence il s'oppose au projet de budget d'Ideta et a son plan stratégique. Le projet est à nouveau remis en question et l'enquête publique devra être recommencée.  La suite au prochain épisode.

Dans les divers, nous réclamons le pv de la séance commune ville cpas demandé lors de la séance précédente.

Un point supplémentaire a été ajouté à propos de la zone Bon Air nouvelle.  Après discussion et échanges, tous les conseillers approuvent le projet de Zone adaptée, sauf une échevine qui s'y oppose.

Pour tous les autres points, unanimité.

 

 

00:44 Écrit par Christian Ducattillon dans Opinion, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

samedi, 10 décembre 2016

les logements devenus insalubres : un exemple entre bien d'autres

NoTélé a rebondit sur le lourd problème du logement sur la base du cas récent au quartier St Piat de Tournai.  Sur le plateau, nous retrouvons le bourgmestre faisant fonction en face du propriétaire.

Plusieurs remarques :

1. Le journaliste donne des temps de parole à chacun et surtout ne coupe pas la parole à tout bout de champs.  Bien de ses confrères travaillant pour des chaînes nationales belges ou françaises feraient bien d'en prendre de la graine.

2. Le sujet est brûlant dans presque toutes les villes de Belgique tant le logement manque. 

3. Bien que les échanges furent mené de manière positive, nous ne pouvons pas du tout être certain que le dialogue soit fructueux.

4. Il faut décider de fermer ou décider de rénover de fond en comble des logements insalubres. D'autant que les loyers représentent de fameux montants.

5. J'ai bien difficile d'approuver ce propriétaire mais celui-ci a pris la peine de défendre son point de vue devant les caméras.  Bien d'autres se cachent pour agir de plus belle.

Mais voyons plutôt ce magazine Samedi +.

Capture.JPG

21:25 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

vendredi, 09 décembre 2016

La sécurité dans les transports scolaires

Les transports scolaires sont organisés pour étendre considérablement les services proposés en prolongation des cours ou pour y accéder de manière rationnelle.  Mais quelle en est la sécurité ?  NoTélé a invité sur son plateau différentes personnes aux avis complémentaires.

Voir l'émission

Capture.JPG

21:28 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

jeudi, 08 décembre 2016

La violence à l'égard des femmes

La violence à l'égard des femmes restent une problématique grave de notre société.  NoTélé a voulu marquer le coup en référence à la journée y consacrée le 25 novembre.

Voir l'émission de NoTélé

Capture.JPG

21:25 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

mercredi, 07 décembre 2016

les baraquements du Bois du Cazier

"Le Bois du Cazier a célébré les fêtes patronales. D'une part par la traditionnelle marche aux flambeaux vendredi soir. Mais aussi par la reconstitution d’un logement ouvrier qui vient d'être inauguré.
Visite de ce baraquement où les mineurs logeaient."

Telle est la présentation faite par TéléSambre.

Voir le reportage

Capture.JPG

21:19 Écrit par Christian Ducattillon dans Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

mardi, 06 décembre 2016

Le harcèlement

Des actes répétitifs destinés à nuire à autrui. C'est une définition du harcèlement.  Devant ces faits particulièrement graves, TVLux nous en a produit un reportage d'une trentaine de minutes.

Voir le reportage

Capture.JPG

21:20 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

jeudi, 24 novembre 2016

En entrevue, "La mort pour marraine"

les lecteurs belges sont nombreux a apprécier les écrits d'Armel Job.

TVLux nous propose une entrevue avec cet écrivain bien de chez nous au sujet de son dernier roman.

Voir l'entrevue

Capture.JPG

22:53 Écrit par Christian Ducattillon dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

mardi, 22 novembre 2016

Entrevue avec un spécialiste des tueurs en série

TVLux nous propose une entrevue avec un spécialiste des tueurs en série.

Secouant.

Voir l'entrevue intégrale

Capture.JPG

17:11 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

vendredi, 18 novembre 2016

Le cri de la boulette au fond des campagnes

MaTélé met un article très intéressant sur la boulette, écrit par Monsieur Legrain.

On y apprend une foule de chose techniques et de culture générale sur ce produit typiquement local.

Lien vers l'article

Capture.JPG

00:57 Écrit par Christian Ducattillon dans Jardinage, nature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |