dimanche, 04 septembre 2016

Vernon Subutex - T1 (Virginie Despentes)

Vernon Subutex a la cinquantaine.  Ancien disquaire dont le magasin dû fermer, il plonge progressivement.  Son loyer est payé par Alex Bleach, une star de la musique qui vient de mourir dans sa baignoire, probablement d’une overdose.  Vernon ira alors auprès de différentes connaissances pour être hébergé, plongeant de plus en plus.  Il finit à la rue, sdf.  Vernon a eu en sa possession des enregistrements d’Alex et est recherché par des fans et auteurs pour cela.   Vernon sera mis dans toute une série de situations sociales et marginales, autant d’occasions pour l’auteure d’aborder la vie sous différents angles.

Le fond de ce roman est très intéressant.  En plaçant le récit dans le milieu artistique parisien d'abord, en faisant évoluer le roman à la rencontre de nombreux personnages extraordinaires ou marginaux par la suite.  C'est une véritable aventure sociétale dans un milieu hors norme.  Voila pour les fleurs.

La forme m'a énervé de manière significative pratiquement tout au long des quatre centaines de pages.  Fallait-il vraiment que l'auteure utilise ce vocabulaire ordurier pour nous transmettre des émotions et des ressentis ?  J'en doute.  De grands auteurs m'ont émus bien davantage avec simplement une évocation plutôt qu'une description pure et dure. Voila pour le pot.

Je me suis forcé à ne pas abandonner le roman à cause de cela, simplement parce que cette lecture entre aussi dans un exercice du cercle de lecture de Leuze-en-Hainaut et que je tiens à respecter à la fois les bibliothécaires et les autres lecteurs du groupe.  Mission accomplie.

51pM49A0PAL._SX195_.jpg

18:57 Écrit par Christian Ducattillon dans Culture, J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Ah, On sent la contrariété !
J'aime bien Virginie Despentes, son vocabulaire "vert" ne me dérange pas du tt. Pas encore lu celui-ci, je n'achète presque qu'en bouquinerie, j'attends d'avoir les 2 volumes. J'ai maintenant 1 léger doute pr Vernon Subutex ! On verra donc !
daniela

Écrit par : daniela | mardi, 06 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.