mercredi, 28 juin 2017

Leuze-en-Hainaut : Conseil communal le 27 juin 2017

La séance du Conseil communal s'est terminée il y a une demi-heure.

Pour mémoire, l'ordre du jour.

Huis-clos : c'est un huis clos, je n'inscrit rien.

  1. - présentation de l'avancement du projet LeuzArena lancé par la majorité MR-PS il y a 4 ans.
  2. -
  3. -
  4. -
  5. Discussions intense, adaptations et enfin adoption du ROI.
  6. Nous sommes outrés par cette situation. Leuze-en-Hainaut collabore avec Amosa depuis 17 ans.       Les activités sont nombreuses.   Nous faisions notamment avec eux les circuits vélos pour les 5ème et 6ème primaire, la sécurité devant les écoles et la mobilité, mais aussi des activités régulières à Pipaix et à Leuze. Le choix de la maison du Pas du Mont d’Or convient peu, mais nous l’avons toujours dit, mais il suffisait de déplacer à la rue d'Ath comme c'était le cas avant l'arrivée de cette majorité. A Pipaix la demande reste forte. 4500 euros sont remis en question alors qu’il ne s’agit que d’une petit part d’un emploi APE. Le collège porte une responsabilité politique totale sur cet échec. Les victimes sont les enfants et les jeunes. C’est totalement incohérent alors que les citoyens demandent plus de mobilité douce et que c’est un des axes majeurs du PCDR. Le groupe pS s’oppose, une conseillère d’Idées, Mme Thibaut, s’abstient. Les autres Conseillers approuvent cette situation au détriment de nos enfants et jeunes, sans sourciller.
  7. Les résultats comptables jouent au yoyo sous l’effet des restitutions fédérales des additionnels immobiliers. Les prestations sont en réduction alors qu’il y a tant à faire au service des citoyens, l’entretien des lieux publics et la propreté notamment. L’explosion des dépenses de transfert à + 23% confirme que le Collège n’a plus du tout la maîtrise budgétaire. S’il y a une certaine constance pour les services de secours et la zone de police, les transferts vers la RCA nous laissent dubitatifs quand on sait que les travaux dans les bâtiments Dujardin à vocation économique hébergent des entreprises sans qu’il en soit question en CA, sont-elles accueillies gratuitement ou presque ? Nous ne savons pas encore, il faudra attendre les comptes, mais alors il sera un peu tard.
    1. Deux questions précises sont restées sans réponse et nous attendons des explications rapidement.
    2. D’une part, un montant était budgété pour des travaux chez des privés. Au compte : rien.       Qu’y a –t-il derrière cela ?     N'y a t-il eu aucun travaux pour des privés en 2016 ?  Peut-être. A suivre de près.  Tant mieux si tout est ok après vérification.
    3. D’autre part, des grandes annonces publicitaires sont placées sur des bâtiments publics communaux et aucune recette n’est encaissée en 2016 ? Où va l’argent ? Pas d’explication cohérente. A suivre de près, d'autant que la presse a publié en 2016 de nombreuses photos d'activités auprès des bâtiments publics où on voit bien ces annonces publicitaires. Curieux.  Si ce n'est pas pour la ville, c'est pour qui alors ?  Il est chuchoté que ce serait pour un club sportif : mais alors, pourquoi ne pas avoir fait une convention en bonne et due forme devant le Conseil, il n'y a aucune raison de la cacher ? On chuchote que c'est pour la Danse du Roi : idem, pourquoi le cacher ? Nous ne comprenons pas, cela aurait pu être si facile d'en parler en Conseil communal fin 2015 pour que ce soit acté pour 2016. Tant mieux si tout est ok après vérification, mais pourquoi cette majorité doit-elle donner l'impression de chipoter en se croyant tout permis ?

Capture.JPG

De 8 à 17 : -

  1. Le dossier ne comprend pas d’explication sur le sol en résine. Le dossier est étrangement vide quant au choix des matériaux alors que c’est essentiel pour les utilisateurs de la salle des fêtes (acoustique, légèreté, solidité, sécurité …) Le Collège a un dossier complet et nous pas. Pourquoi ? Dommage et déplorable au point de vue démocratique.  Plus étrange encore, les conseillers de Idées et de MR ont voté "pour" : ont-ils reçu un dossier complet ? ou des consignes ? Le doute subsiste.  Notre groupe s’abstient, nous ne pouvons décider sans avoir un dossier complet.

19 et 20 : -

  1. ok maintenant.

De 22 à 26 : -

  1. Y a-t-il un plan de répartition sur l’entité ? Oui, mais il n’est pas dans le dossier, une fois de plus. Le Collège se fout de ses Conseillers.

De 27 à 32 : -

33 et 34. De nouveau, deux dossiers incomplets pour nous, complets pour le Collège. Le groupe pS s’abstient, les autres conseillers approuvent : quoi ? Je n’en sais rien. Lamentable et antidémocratique.

35 et 36 :

37 : Rappels :

  1. Que se passe t-il avec des installations de commerçants débordants sur les emplacements de stationnement à la Grand-Rue ?  Le Collège doit se pencher sur la question.
  2. où en est le dossier Commune Maya : l’échevine dit que le dossier est trop gros pour le transmettre. Tant mieux, nous irons le consulter au secrétariat.
  3. Où sont les informations sur les taxes que nous avons demandées de mettre en ligne : réponse : nous cherchons le dossier. Sans rire.
  4. Où en est le dossier ossuaires : réponse : on a engagé deux jardiniers et un maçon : tant mieux, heureusement que nous faisons avancer cette majorité !
  5. Comment agit l’agent sanctionnateurs ? En toute liberté ? Réponse : oui.

 

00:10 Écrit par Christian Ducattillon dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.