samedi, 08 juillet 2017

Le sabotage amoureux (Amélie Nothomb)

Ce n'est pas un nouveau roman de cette auteure; au contraire, c'est un de ses premiers.

Le roman nous emmène en compagnie de l'auteure à l'époque où elle avait environ sept ans et vivait avec ses parents à Pékin.  Les descriptions et le ressenti sont ceux d'yeux de cet âge mais racontés avec le vocabulaire d'adulte.  Cela concoure à la note humoristique globale de l'ouvrage.

Les batailles rangées entre groupes d'enfants, les relations à l'école et notamment dans la cour de récréation sont importantes pour ces yeux encore bien jeunes.  C'est d'ailleurs de ces relations d'enfants que vient le titre.

Pékin a fort changé depuis les années septante, mais on imagine bien qu'à l'époque, le choc pour des personnes venant de régions merveilleuses du Japon devait être marquant.

Un seul regret : ne pas l'avoir lu plus tôt ce roman édité en 1993.

Capture.JPG

07:52 Écrit par Christian Ducattillon dans Culture, J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.