dimanche, 03 septembre 2017

Le joueur d'échecs (Stefan Zweig)

Un jeune paysan bourru à peine capable de s’exprimer correctement est doué pour le jeu d’échec au point de devenir une vedette locale d’abord et progressivement d’envergure mondiale.

Lors d’un trajet intercontinental en bateau il est amené à jouer contre des passionnés qui ont bien du mal à s’en sortir. C’est alors qu’un inconnu se penche au dessus de leur jeu et leur souffle quelques mouvements salvateurs.

Mais qui est donc cet inconnu ? En l’invitant à raconter son histoire de joueur d’échec nous nous retrouvons dans les sombres cellules d’isolement et d’interrogatoire à la solde de Hitler.

Ce roman, ou cette fable, est aussi l’occasion pour l’auteur de s’exprimer sur l’époque et la société européenne alors que la liberté en Autriche est devenu une illusion perdue.

Capture.JPG

19:23 Écrit par Christian Ducattillon dans J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.