mardi, 21 novembre 2017

Leuze-en-Hainaut : Conseil communal le 21 novembre 2017

La séance du Conseil communal de ce 21 novembre vient de se terminer.  Retenons:

Pré-diagnostic du plan communal de mobilité : présentation générale.  Nos questions et remarques fusent : alors que l'accès au Home Henri Destrebecq, à l'hôtel de ville et aux écoles proches est très difficile, la majorité n'a pas retenu la proposition du PS de placer le point de recharge des voitures électriques près de la gare, elle l'a mis près de l'hôtel de ville : dommage.  Le temps de réaction de l'AC de Leuze est bien trop long, à propos de mobilité : il a fallut 1 an pour placer un panneau portatif pour signaler la défectuosité de la rue du Faux à Blicquy !  Où sont les liens avec la partie mobilité du PCDR et notamment les liaisons inter-village et entre les villages et la ville ?  Où est la piste cyclable annoncée en grande pompe par M. le Ministre Di Antonio il y a 5 ans (tiens, juste avant lés élections communales !).  Dommage que la majorité ait mis fin à la convention avec Amosa qui aidait à former les écoliers pour la sécurité routière, il parait que le Collège reprendra l'idée à l'initiative du pS : à voir.  On parle de Ravel, mais nous devons déplorer le mauvais entretien de la partie existante.

Impôts additionnels : abstention du groupe, pS.  Il faut des impôts, oui, mais pour faire quoi ?

Modification budgétaire MB2 : 

- La redevance de parking est augmentée de 25 000 euros !  C'est comme cela que la majorité stimule le commerce du centre ville ! Les commerçants et les clients apprécieront.

- Les dépenses de fonctionnement en informatique passent de 60 000 euros à 100 000 euros !  Tout cela pour avoir un site qui ne mentionne même pas les heures des hommages aux victimes des guerres lors de la commémoration de l'Armistice du 11 novembre 2017 !  Par contre, des activités de 2014 sont encore en première page du site !

- doublement de la rémunération du personnel mis à la disposition de la RCA : voir plus loin !

- à côté de cela, les comptes 2016 et ses annexes nous rappelaient que la somme des taxes additionnelles passent de 5 727 500 euros en 2013 à 8 120 000 euros en 2016 : et cela vient de la poche des Leuzois !  C'est autre chose que les 350 000 euros de la taxe égout !  Sur ces 2 500 000 euros de taxes en plus exigées par la majorité MR-IDEES, 1 % (oui, un pourcent soit 2500 euros) est attribué lors de cette modification budgétaire pour acheter des brosses métalliques de désherbage des espaces publics alors qu'il fait si sale dans notre ville et ses villages ! Qui sont les dindons : devinez !

- Pourtant, lors de l'examen des comptes 2016, la Directrice financière lançait un cri d'alarme sur la consommation majorée de dépenses de transferts (vers la RCA et le CPAS notamment).  lors du même examen des comptes, il était dit qu'il fallait une politique réfléchie des ressources humaines : où est elle ?

- Cette modification budgétaire est décevante, ignorante des recommandations antérieures, ignorante du bon sens.  Elle manque de considération du quotidien des Leuzois. Nous nous y opposons.  Mais les Conseillers de la majorité trouvent cela tout à fait normal et approuvent  !

Ordre du jour de l'AG de IDETA : le groupe pS s'oppose au plan stratégique avec son usine à gaz sur Leuze.  La majorité nous suit : pour une fois !

23:29 Écrit par Christian Ducattillon dans Opinion, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.