mercredi, 20 décembre 2017

Leuze-en-Hainaut : Conseil communal le 19 décembre 2017

Pour mémoire, voici l'ordre du jour :

Au point 3, A propos des dépenses de transfert (vers le CPAS et la RCA notamment), nous partageons l’avis de spécialistes de la Direction financière : ces dépenses représentent 38% du budget, la multiplicité des bénéficiaires entraine un essaimage des moyens.

A propos du rapport annuel : les services ont fait un effort de clarté.  

    1. Page 8, des éléments sont repris pour cette période du 1/11/16 au 31/10/17, alors qu’ils se déroulèrent du 26/08/16 au 18/11/17.       Ou, comment tenter de booster son rapport annuel ?
    2. Service travaux : c’est un peu plus détaillé. Il suffisait de le demander … en 2013, puis 2014, puis 2015, puis 2016.
    3. Page 127 : les horodateurs rapportaient 56 620,55 € en 2015-2016, ils ont rapporté 128 689,01 € en 2016-2017. Soit une augmentation de 127´%. Comment stimuler le commerce en centre ville selon la majorité en place, faire payer les clients davantage !

Pour le stationnement devant l’hôtel de ville de véhicules communaux, je m’abstiens. Pourquoi les véhicules communaux peuvent avoir un emplacement de parking là ? L’arrêt pour le chargement et le déchargement ne suffit pas ?

Le budget détaillé du CPAS n’est pas disponible au Secrétariat ni à la Recette. Pourquoi 330000€ de plus en dotation communale ? Pour acheter pour 100 000 € de nouveau mobilier de bureau sur le budget 2017 ? Pour le confort de qui ? En quoi cela va-t-il améliorer la lutte contre la pauvreté grandissante ? En quoi cela va-t-il améliorer le confort des résidents et des usagers ? Pourquoi refiler l’ancien mobilier à la Ville ? En quoi cet achat va-t-il améliorer les activités leuzoises ? C’est indécent.

Pour le budget de la ville, retenons :

  1. C’est la continuité des comptes antérieur et du budget 2017.
  2. Où sont les efforts pour pérénisr les réserves par une politique réfléchie de resssources humaines pour assurer la continuité des services publics ? Dans la réduction budgétaire de 4% ?
  3. La somme des taxes additionnelles (synthèse analytique) passe de 5 727 500 en 2013 à 8 120 000 en 2016. Les 2 400 000 euros supplémentaires viennent de la poche des Leuzois ! 8 fois plus que les 300 000 euros de la taxe égout ! Vous avez dit "dindons" ?
  4. Où sont les efforts pour soulager la pauvreté grandissante ? Dans le nouveau mobilier du CPAS ?
  5. Quels sont les efforts faits pour la propreté de la ville et des villages, hormis la Grand’Rue et la Rue Vandervelde ?
  6. Où sont les montants pour l’amélioration de la Place du jeu de Balle promise avec la Grand’Place ?
  7. Les ratios d’emprunts sont bon. Mais grâce aux épargnes réalisées lors des mandatures précédentes !
  8. Moralité : ce budget est décevant, ignorant des recommandation antérieures, ignorant du bon sens. Il manque de considération du quotidien des Leuzois.

 

00:19 Écrit par Christian Ducattillon dans Opinion, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.