dimanche, 04 février 2018

Pétronille (Amélie Nothomb)

C'est ma deuxième lecture. J'avais lu ce roman pour la première fois peu après sa sortie en automne 2014,

Cette deuxième lecture m'a plu davantage que la première, peut-être parce qu'elle fut savourée en plusieurs morceaux, un ou deux chapitres à la fois ?

La narratrice, l'auteure donc, rencontre une écrivaine brillante mais encore plus originale qu'elle.  Une amitié s'installe, avec ses moments forts et complices et ses crises et ses silences. Le lecteur devient témoin, presque en troisième acteur de ce parcours.

Comme d'habitude avec Amélie Nothomb, le texte se lit très aisément malgré un vocabulaire recherché et des mots peu fréquents. 

La rencontre avec Vivienne Westwood sur ses terres londoniennes m'a bien fait rire.

petronille-amelie-nothomb-rentree-litteraire-livre_5015225.jpg

 

________________________________________

Alors que les premiers roman de cette auteure m'ont charmé (les catilinaires, Hygiène de l'assassin, les combustibles), j'ai bien moins apprécié les romans relatifs à la jeunesse au Japon.  Sur cette espèce de déception, j'avais quand même tenu à poursuivre les lectures qui nous arrivent chaque fin d'été.  Bien m'en pris.

 

 

 

10:42 Écrit par Christian Ducattillon dans Culture, J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.