mercredi, 14 février 2018

SDF à la Belle Epoque (Patrick Gaboriau)

Qu'est-ce qui dérange le plus le citoyen : la pauvreté ou l'image de la pauvreté ?

C'est la phrase qui m'a marqué le plus dans la lecture documentée de cet ouvrage dédié aux laissés pour comptes, mendiants, et pauvres parmi les pauvres en général.

La Belle Epoque, avec les robes à crinolines et les chapeaux buses est une image que nous retrouvons dans les livres d'histoire.  Mais derrière les belles façades, sous les ponts, la pauvreté est bien réelle.

Le titre nous emmène jusqu'en 2008, nous pouvons le prolonger par notre vécu jusqu'à aujourd'hui.

17:35 Écrit par Christian Ducattillon dans J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Écrire un commentaire