samedi, 21 avril 2018

Leuze-en-Hainaut : vous avez dit "un tout nouveau site" ?

Il n'a pas fallu longtemps pour que le naturel ne revienne au galop.  En février 2018, le Collège communal présentait son nouveau site internet, voici l'avis que le groupe pS avait mentionné à ce sujet :

"  Après 3 à 5 ans, un site internet est à revoir de fond en comble pour s’adapter aux outils actuels. Il est grand temps que notre site soit rénové pour le graphisme et pour le fond.

Des tas d’applications sont aujourd’hui disponibles grâce aux outils mis à notre disposition par les services fédéraux. La pension, les autorisations d’accès, bon nombre de licences et bien d’autres outils sont accessibles via un lecteur de carte d’identité. Depuis début janvier, le casier judiciaire central facilite les demandes d’extraits et il sera de même dès l’an prochain pour les documents d’Etat-civil pour nos 589 villes et communes belges.

Un nouveau site, oui, encore faut-il qu’il soit tenu à jour. C’est un énorme problème à Leuze-en-Hainaut. Les informations sont entassées pêle-mêle, se contredisent parfois d’une page à l’autre, des informations obsolètes alourdissent la navigation, des courriels restent sans réponses.

Nous osons espérer que le nouveau site sera à jour au moment de sa mise en ligne. Encore faut-il qu’il le reste. . . Jusqu’octobre 2018 ? "

Nous sommes en avril, et déjà des problèmes apparaissent jusque dans les éléments de la page d'accueil.  Nous pouvons inscrire les enfants aux plaines d'été 2018.  Avec un formulaire comprenant des dates 2017 à certains endroits et 2018 à d'autres.  L'usager doit supposer, doit deviner ce qui est correct et ce qui ne l'est pas. 

Et ce n'est pas tout : le Centre culturel a déménagé, pas e très loin d'une quarantaine de mètres.  Les habitués s'y sont fait.  Mais pour les autres, les nouveaux habitants notamment, ceux qui doivent s'aider de l'adresse pour trouver, ce n'est pas évident du tout.  voir plus bas, sur la même copie d'écran l'ancienne adresse et la nouvelle apporte le doute et la confusion.

Certains éléments ont, par contre, été adaptés immédiatement, comme le retrait dû à la démission d'un échevin. C'est important d'en informer la population, bien sûr, mais les autres informations comme les plaines communales ou les coordonnées du Centre culturel sont-elles négligeables pour autant ?

Quant à la considération à l'égard des conseillers communaux, elle laisse pantois.   Sur l'ancien site, nous avions l'adresse postale de chacun d'eux.  Sur le nouveau, il n'y a que l'adresse électronique. Cela signifie que le citoyen qui ne dispose pas de l'accès à une connexion ne sait pas contacter un conseiller.  De plus, pour certains, l'adresse électronique est ancienne de plusieurs années puisque le fournisseur de service n'existe plus.  C'est mon cas, mon adresse est cd2@skynet.be et pas celle avec swing.be. (voir plus bas).  Pour ce cas, là, il y a même une erreur sur le nom du conseiller puisqu'il manque un "t". 

Voici les copies d'écran attestant cela.

Capture1.JPG

Capture2.JPG

Capture3.JPG

Capture4.JPG

Capture5.JPG

Capture6.JPG

Capture7.JPG

 

 

 

 

01:18 Écrit par Christian Ducattillon dans Actualité, Opinion, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.